Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Bilan milieu d’hiver

 

Consommations du CESI sur décembre

Un compteur de KWh a été mis en place pour mesurer les consommations électriques de la résistance du chauffe eau solaire. Sur l’ensemble du mois de décembre, nous avons consommé 98 KWh pour l’appoint, ce qui représente un coût de 11 €. Il faut bien noter que nous avons fait le choix de régler la résistance sur une plage de température basse (déclenchement quand la température de l’eau devient inférieure à 40° et fin de chauffe quand la température atteint 55°). Ces températures d’eau sont suffisantes pour les besoins principaux (douche), la nécessité d’avoir une eau à une température élevée ne se justifie que pour dégraisser un plat de cuisine, nous préférons pour ce cas chauffer 2 litres dans une bouilloire électrique, ce qui est globalement beaucoup plus économique.

Nous rappelons que le lave vaisselle est lui aussi raccordé sur le réseau d’eau chaude.

Nous constatons aussi que même par grand froid (température inférieure à 0°), si le soleil brille en journée fin décembre, les apports sont suffisants pour maintenir l’eau à une température supérieure à 50°.

Donc, même en hiver, même en Normandie, et même quand il fait froid, un chauffe eau solaire, ça marche.

 

Absence 4 jours fin décembre

Nous nous sommes absentés de la maison pendant 4 jours au moment des fêtes de fin d’année et nous avons fait le choix de couper le poêle à granulés pendant notre absence. A notre retour, la maison affichait une température intérieure de 15°. Sur ces 4 jours, la température extérieure était de l’ordre de 0°, et le rayonnement solaire a été très faible. 2 heures de chauffe du poêle à granulés ont permis de retrouver une température agréable de 20 °.

 

Neige sur triple vitrage

Petites remarques significatives sur la pertinence du triple vitrage :

1 – un de nos enfants lance une boule de neige en plein milieu d’une vitre triple vitrage (ce qui est formellement interdit !). il aura fallu 2 jours et 2 nuits avant que cette boule de neige ne daigne glisser le long de la vitre avant de fondre sur la traverse basse de la fenêtre.

2 – Ce samedi matin 9 décembre, après une nuit neigeuse et ventée, nous trouvons des flocons de neige plaqués sur la face extérieure des triples vitrage. Il aura fallu attendre 11 h du matin et le passage des températures au dessus de 0° pour les voir disparaître.

 

triple vitrage et neige

Vue intérieure à 8h50 du matin

triple vitrage et neige 2triple vitrage et neige 3

Vue extérieure à 9h40 du matin

 

On aperçoit très bien sur ces photos les déperditions thermiques que l’on a sur les bords du complexe triple vitrage. En effet, les joints intercalaires d’étanchéité au montage des 3 vitres sont classiquement des profils en alu qui ont des performances d’isolation médiocre. Il existe maintenant des triples vitrage dit « à bords chauds » qui limitent cette déperdition thermique.

Consommation granulés de bois

Pour les mois de novembre et décembre, nous avons consommé 140 kg de granulés, soit une dépense en énergie de chauffage de 42 €. Le mois de janvier s’annonce plus consommateur avec ses grands froids et le faible rayonnement solaire. L’objectif est pour nous de ne pas dépasser les 150 € de besoins en chauffage pour se situer au niveau d’exigence du label « Passiv’haus » qui impose une consommation inférieure à 15 KWH par m² de surface habitable par an.

Ces 150 € de granulés représentent 500 kg et une équivalence de 2350 KWh.

Réponse à la fin de l’hiver !

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Ecobois14

  • : Le blog de ecobois14
  • Le blog de ecobois14
  • : Construction d'une habitation bioclimatique en matériaux sains dans le Calvados
  • Contact

NOUVEAU
un lien vers une page sur les constats de vie quotidienne : 
 http://ecobois14.over-blog.com/pages/Vie_au_quotidien-1584857.html

Recherche